Prendre soin de ses bijoux!

Dans un autre billet, je vous parlais de l’argent employé en bijouterie, qui noircit plus rapidement chez certaines personnes que chez d’autres… Je vous parlais de la différence entre l’Argent Sterling, l’Argent fin, et l’Argentium …

Alors… comment prendre soin de ses bijoux?

Il y a plusieurs méthodes, et il est toujours bon de savoir laquelle on peut employer sans crainte pour tel ou tel bijou!

  • Argent fin ou sterling (ou même 800 comme des services de table), sans pierre ni perle: le plus simple pour ce genre de bijou est de le tremper dans une casserole ou un plat sur le fond duquel on aura placé une feuille d’aluminium. Une cuillère à soupe  de gros sel (pas de sel contenant de l’iode, il est nettement moins efficace à mes yeux!), ou de bicarbonate de soude, de l’eau chaude, et c’est tout. Votre bijou retrouvera un éclat oublié de tous! Une petite vidéo sympa et marrante se trouve ici pour vous décrire le processus avec le sel, et autrement cette page pour un « pas à pas » avec le bicarbonate de soude  cette fois! Bien rincer avant de sécher avec une peau de chamois ou un chiffon tout doux!
  • Bijou en argent avec des pierres ou des perles: il vaut mieux éviter le chaud dans cette situation. Prendre une cuillère à soupe de bicarbonate de soude, et la mélanger avec quelques gouttes d’eau, histoire d’obtenir une pâte de la consistance du dentifrice. Ensuite, soit avec une brosse à dents très douce soit simplement avec les doigts, frotter la pièce en argent avec ce mélange. Bien rincer avant de sécher avec une peau de chamois ou un chiffon tout doux!
  • Il existe aussi des machines à ultrason pour nettoyer les bijoux. Par un effet d’onde de choc (les ultrasons sont en fait des ondes), qui vont aller « secouer » et déloger la saleté (ou l’oxydation aussi) qui s’est parfois incrustée sur le bijou. C’est un procédé très rapide, non chimique, très efficace aussi… et ce lien vous permettra de comprendre son fonctionnement.  MAIS cette technique ne correspond pas du tout à certains bijoux, en particulier ceux qui ont des pierres véritables serties. Dans le doute, abstenez-vous et demandez plutôt conseil à un pro!
  • Pour des bijoux en Argentium®, il est vraiment indiqué d’employer des produits de nettoyage spécifique contenant du Thiol. Il y a les marques « Goddard » qui en contiennent par exemple. Les bijoux en Argentium® venant de Tulipes en Janvier sont protégés par une fine couche d’oxyde de Germanium, obtenue en chauffant le bijou avant sa livraison. Ainsi le ternissement se produira beaucoup plus lentement. Par contre, rien n’est éternel, et les bijoux en Argentium® finiront bien par devoir être « brillés » de nouveau de temps en temps! Vous pourrez commander chez moi un chiffon spécial Argentium® au prix de 10.- (frais de port inclus)
  • Si vous n’être pas très sûr/e de comment faire, n’hésitez pas à me contacter! De plus, je vous offre un service illimité sur les pièces que j’ai fabriquées, de même qu’un nettoyage annuel, gratuit, pour les bijoux Tulipes en Janvier!

 

Et si vous souhaitez recevoir de temps en temps des nouvelles exclusives, ou des offres spéciales, pensez à me laisser votre adresse mail!

Atelier de la St. Valentin

Le 14 février approche à grands pas, et je vous propose de venir passer la journée, ou en tout cas un moment, à l’atelier Tulipes en Janvier samedi 11 février entre 9h30 et 16h30!

Le programme de la journée complète est le suivant:

  • cours d’introduction à la pâte d’argent pour ceux qui le désirent (programme libre ou standard)
  • création d’une bague et de boucles d’oreilles thème St. Valentin, ou selon choix personnel, des charms à mettre sur un bracelet en argent!

Le prix est de 250.-, matériel compris. Les conditions sont les mêmes que pour un cours d’introduction « traditionnel ».

atelier-st-valentin

 

Le programme de la demi-journée (9h30-13h ou 13h-16h30)

La porte de Tulipes en Janvier  vous est aussi ouverte si vous ne souhaitez venir que la demi-journée! Je vous propose de faire des charms pour un bracelet, et / ou des boucles d’oreilles, que vous cuisez vous-même au chalumeau!

Pour cette option, le tarif est de 120.- (pâte d’argent comprise, autre matériel, bracelet en argent si désiré, en plus)

 

Inscrivez-vous  rapidement, les places sont limitées!

« Je ne porte pas de bijoux en argent »

… car ils noircissent mes doigts »

« Je ne porte pas de bagues en argent car elles deviennent toutes noires »

Oh vous avez sans doute raison! L’argent le plus souvent employé en bijouterie est de l’argent Sterling, poinçonné 925. Il contient 925 millièmes d’argent, et 75 millièmes de cuivre. Or le cuivre s’oxyde à l’air… Et donne donc sa couleur foncée à l’argent, qui, en effet, noircit.

Pour vous aider à y voir plus clair, et surtout pour savoir comment parer à ces inconvénients, voici quelques explications sur les différents argents employés communément (ou moins) en bijouterie.

L’argent Sterling, ou autrement dit l’argent le plus souvent employé en bijouterie est poinçonné 925, ça veut dire qu’il y a 925 particules d’argent pour 1000… Les  75 restant, étant des particules de cuivre, alliées à l’argent pour le rendre plus solide, plus résistant. Et le cuivre s’oxyde au contact de l’oxygène contenu dans l’air, et réagit aussi en fonction de l’acidité de la peau (dépend aussi des hormones, des médicaments, du niveau de stress), des différents produits en contact avec elle (produits cosmétiques, médicaments, bains thermaux)

Donc oui, en effet, l’argent sterling, ou 925, s’oxyde, c’est normal. Plus ou moins rapidement en fonction du contexte, et… de l’acidité de la peau. Hé oui, nous ne sommes pas tous égaux devant l’argent ;)! Le bijou noircit, et peut aussi éventuellement laisser des traces bleu-vert sur la peau.

img_3900

Une alternative nous est offerte maintenant avec l’Argentium®. Cet alliage 925 est né il y a une vingtaine d’années, et offre une excellente alternative à l’argent Sterling « traditionnel ». Il contient, comme pour le Sterling, au moins 925 particules d’argent. Les 75 restantes sont composées de cuivre ET de Germanium. Celui-ci crée grâce à de la chaleur, un oxyde invisible qui forme une couche de protection sur la pièce, l’empêchant de noircir, ou du moins ralentissant ce processus.
Les bijoux en Argentium ont un éclat très « blanc », qui se rapproche fortement de la couleur de l’argent pur.
Encore peu employée et beaucoup méconnue, cette alternative est très intéressante – et j’ai le plaisir de commencer à la proposer aussi dans les bijoux que je crée, principalement pour des bagues fines (et des bracelets!)
Les bijoux en Argentium® sont poinçonnés 925 aussi… bangle-lapis-argentium-wm

L’argent pur, quant à lui, est poinçonné 999. On l’appelle aussi « argent fin » (en Suisse en tout cas). Il ne comporte pas de cuivre et.. ne s’oxyde pour ainsi dire pas! (Il ternit un peu avec le temps, mais ne devient pas noir en étant exposé à l’air). Sa couleur est très « blanche » et éclatante!  Il peut changer de couleur cependant, suivant les produits auxquels il est exposé: le souffre (bains thermaux!), ou des produits contenus dans des crèmes pour les mains par exemple. Le cuivre étant ajouté à l’argent pour créer un alliage robuste, les bijoux en argent fin  sont rarement des bagues fines ou autres pièces soumises à de fortes contraintes, le risque de déformation étant trop grand.
Les bijoux en filigrane  « Tulipes en Janvier » sont réalisés en argent fin dans la grande majorité des cas, particulièrement pour des pendentifs ou des boucles d’oreilles. Pour les bagues, je préfère la stabilité offerte par le Sterling, et si les filaments sont bien d’argent fin, le cadre est, quant à lui, la plupart du temps en argent Sterling, pour une meilleure solidité.

bo-fili-ballon-et-nacre

Alors en effet… nous ne sommes pas tous égaux devant l’argent… Et certains facteurs changent… les jeunes ont les mains plus transpirantes que les moins jeunes… et font tourner plus rapidement l’argent (ça sent le vécu, non? – je vois les mains de mon ado de fille qui n’arrive quasiment pas à garder plus de 24h une bague en argent Sterling sans qu’elle ne noircisse. C’était mon cas aussi à son âge! Et maintenant, je peux les porter sans problème!)

Pour savoir comment entretenir ses bijoux, on se retrouve ici!

Encore une belle histoire!

Je les affectionne, et les collectionne, les belles histoires! Et comme elles sont encore plus belles si on les partage, je ne m’en prive pas! *

Il y a quelques décennies – je n’en sais rien combien en fait, c’était « vers la fin du siècle dernier! », une jeune femme a reçu de son amoureux, en guise de déclaration / demande en mariage, un bourgeon de rose. Qu’elle a mis à sécher dans son cahier, avec quelques notes au sujet de cette journée si spéciale.

Et puis un bébé est venu, a grandi, est devenu une magnifique jeune femme, pétillante de vie et de soleil.

Et récemment, en préparant l’arrivée de sa fille chez elle pour quelques temps de vacances, la maman a retrouvé ce bourgeon de rose. Presque par hasard (mais vous le savez aussi bien que moi, n’est-ce pas? le hasard n’existe pas!), en retrouvant son cahier, tout à coup, elle a réalisé qu’il était encore là! Tout sec mais encore bien préservé, loin de tomber en poussière (ouf!)!

Alors elle est venue me demander de lui faire un bijou de ce bourgeon, car elle voulait l’offrir à sa fille.

Nous avons élaboré ensemble le pendentif, décidé qu’il ne serait pas fermé, mais que l’on pourrait voir à travers. Et voilà, la jeune femme s’envole vers son pays de soleil avec autour du cou  le souvenir précieux de l’amour qu’avait eu son papa pour sa maman.

bouton de rose WM-1

C’est toujours un très grand honneur pour moi, et un immense plaisir, de réaliser un bijou qui a une histoire particulière. N’hésitez pas à me confier la vôtre! J’y mets cœur et intention!

*pour vous rassurer: je demande toujours aux personnes qui me confient leurs histoires si elles m’autorisent à les raconter, et à mettre une photo du bijou que je leur ai fait.

Aimeriez-vous découvrir plus régulièrement ce qui se passe dans mon jardin de Tulipes? Vous pouvez vous inscrire ici!

Découverte de la magie « Pâte de métal »

La magie de la pâte de métal… c’est presque un titre de livre*… et si ce n’est pas moi qui l’ai écrit je serais ravie de vous faire découvrir cette matière!

Et c’est aussi ce que je vous propose à mon atelier, durant la semaine du 15 au 19 août prochains. Dès 12 ans et jusqu’à… point d’âge, 5 matinées de découverte de cette pâte fantastique qui, une fois sèche, est cuite dans un four spécial, ou au chalumeau, pour devenir métal. Cuivre, bronze, acier et même argent, vous aurez l’occasion de découvrir ce medium surprenant qui vous permet de réaliser des bijoux, des porte-clés, des petites figurines…

Vous êtes intéressé/e? Contactez-moi! Je répondrai très volontiers à vos questions et vous orienterai pour votre inscription!

Lieu: Atelier Tulipes en Janvier, 15, Route du Marchet, 1740 Fribourg

Horaire: 8h30 à 11h30 du lundi 15 août au vendredi 19 août

Coût: 250.- matériel compris

IMG_2875

Souhaitez-vous être informée des éclosions de mon jardin de Tulipes? Vous pouvez vous inscrire ici!

Et si vous souhaitez (vous) faire un plaisir… la boutique « Tulipes en Janvier » est !

La belle histoire (bis)!

Lorsqu’elle était ado, une jeune mère de famille s’était acheté un cabochon d’ambre… avec  en tête un bijou, qu’elle ferait (faire) plus tard, une fois, un jour, lorsqu’elle en aurait les moyens…

Et le temps passa, un jour, plus tard… et grâce à un anniversaire tout rond, à une rencontre, des photos vues sur le net, l’idée du bijou – écrin pour ce cabochon d’ambre devint plus concrète…

Et D. s’est lancée. Pendant toute une journée et une après-midi, elle a travaillé sa pièce à mon atelier, sous ma guidance. Je me suis occupée des sertis et des cuissons. C’est tout! Tout le reste, le dessin, la découpe, l’assemblage, les finitions avant cuisson, les finitions après-cuisson, le sertissage, c’est D qui l’a fait! Pour un résultat somptueux, poétique…

Bravo pour cette magnifique réussite!

Du dessin initial à la réalisation finale!

Collage médaillon D

Et vous? ça vous dit de vous créer votre propre bijou? Parlez-moi de votre idée!

Et si vous souhaitez voir mes tulipes pousser… c’est par ici!

En ce milieu d’été, il n’y aura pas de présentation d’artisan pour le mois d’août… ce n’est que partie remise! A tout bientôt!

Je vous présente… A_Line!

Aline coud de ravissants vêtements pour des petiots. Artisane de la région fribourgeoise, elle a accepté de répondre à mes fameuses questions!
Il n’y a en effet pas que H&M dans la vie des habits d’enfant, et heureusement! Un peu de pub pour une couturière qui  va même bientôt avoir sa boutique en ligne!

Aline… si tu étais…

Si tu étais une couleur?
Je serai le vert! Pour moi, le vert représente le renouveau, la fraîcheur, l’espoir….quand je suis dans une pièce où il
y a du vert je me sens bien c’est une couleur apaisante pour moi.
IMG_9496
Si tu étais une chanson?
Alors là c’est la question à laquelle je ne sais que répondre… j’ai des goûts assez éclectiques en musique et je ne sais
pas quelle chanson choisir, je n’en trouve pas une que j’ai écouté plus qu’une autre ou à laquelle je m’identifie particulièrement….par contre beaucoup de mes souvenirs sont associés à une chanson en particulier mais encore une
fois je ne saurai laquelle choisir!
Bon ben… merci quand même!
IMG_9494
Et si tu étais une saison?
Le printemps, j’adore voir les petites fleurs ressortir après l’hiver, les arbres retrouver leurs feuilles, le soleil qui revient chauffer nos terrasses…et bien sûre toutes ces nuances de verts qui apparaissent partout…cette sensation que tout recommence encore une fois et que donc tout est possible!
Ceci dit , j’aime aussi beaucoup l’automne pour ses magnifiques forêts flamboyantes!
Une matière?
Le coton! Une fibre naturelle, facile à travailler, on peut en trouver des fins, des épais, des texturés ….et bien sûr pour des vêtements d’enfants c’est vraiment la matière idéale, elle ne gratte pas et surtout elle est facile à entretenir!
IMG_9491
Et pour terminer… Si tu étais un personnage de film?
Amélie Poulain, d’abord pour son univers et son look un peu décalé et son côté femme-enfant qui me correspond complétement ! Aussi car j’adore Paris, c’est une ville qui me fascine par son côté branché où tout va très vite ainsi que pour son côté populaire un peu moins visible pour le touriste qui y passe en vitesse et qui ne prends pas le temps de bien regarder…et pour moi Amélie et Paris sont indissociables! Je pense avoir vu ce film une quinzaine de fois et pourtant j’y découvre chaque fois quelque chose!
Ah oui! Il suffit de fermer les yeux, et on y est…
On retrouve Aline sur des marchés – c’est là que je l’ai rencontrée – et sur la Toile!
Aline Gremaud
Merci de ta participation Aline!